Mea Culpa (et agrega culpa aussi)

L'agreg' est une grosse bête chronophage et insatiable.

Voilà, tout est dit, voilà pourquoi (Pourquoi, pourquoi, pourquoiiii?) ce silence.

Le cœur du blog s'est ralenti, de plus en plus, jusqu'à n'émettre que de faibles battements, telle une marmotte hypothermique en hibernation, lassée des suites de métaphores pour exprimer mon désarroi à expliquer pourquoi j'étais pas là alors que c'est moi qui décide d'abord hé.

Voilà voilà.

On va donc faire comme si on avait rien vu, et consacrer un peu plus de temps à ce blog, au milieu de la préparation des oraux de cette satanée agreg', accrochée à moi, comme une tique à son scout.

Genre, j'ai plus le temps de dessiner, c'était un loisir, et maintenant, j'en ai simplement plus le temps, et l'envie s'est estompée, pour l'instant j'espère. Mais j'ai envie d'écrire, de déblatérer, d'ouvrir ma gueule, de dire des conneries. Bref, j'ai envie d'être un blogueur de plus. Alors le dessin, pas de retour pour tout de suite, mais un paquet de projets, liés à la BD, au comics etc. bref, vous verrez.

Pardon pour c'préambule foutraille.



dimanche 31 mars 2013

Pas cap ? Quoi à Pâques?








Voilà voilà, j'avais plein d'autres choses à poster, mais à force de chipoter dessus pour que ça rendre bien, je cède à la facilité et je ponds (ahahahahdecirconstance) quelque chose de vite fait, pour vous occuer, vous, rongeurs de freins. Donc, soyez heureux, JOYEUSES PÂQUES.
 Je devrais faire suivre un document sur le diabète, ça vous ferait réfléchir à deux fois avant de vous décider de me confier vos chocolats. C'est votre santé, hein, j'dis ça pour vous.











































Non, vraiment, sûrs? Vous me les donnez pas? Pas de regrets? Ok Ok.



Salauds.

mercredi 27 mars 2013

Corneille, Racine, même combat.


Parfois, les expressions françaises me permettent des blagues de bon goût, ... mais parfois non. Pardon Pardon humanité, je vais te choquer.












Voilà, voilà ! Bon, comme vous le voyez, la mise en page a un peu changé! Vous pouvez me contacter avec l'onglet CONTACT à droite, et et et... REJOINDRE LA PAGE FACEBOOK Aurélien Et Cie, en cliquant, ENCORE à droite, sur l'onglet avec un magistral F. Suivez les actus du blog, des croquis, des infos, des mises à jour. Restez connectés avec ouam quoi! (Vous voulez être connectés avec moi je sais, et comme vous vous demandez où j'ai vu cet imposant jouet-toreau-racinien, vous allez devenir fan de ma page).
Allez quoi, j'vais pas vous lécher les bottes, VENEZ! (et si vous avez pas trouvé l'onglet, benêts, allez là: http://www.facebook.com/Aurelienetcie . Vous êtes gentils!)

lundi 25 mars 2013

Degas + Absinthe = Dégâts

Encore une fois, messieurs les classiques, vous voilà déflorés. Pardon M. Degas, mille (hips) pardons.


























































Détournement de L'Absinthe de Degas (1876).

Je crois que j'aime bien, j'aime bien boire avec Degas.

dimanche 17 mars 2013

Manet à Poudlard, normal.


Encore une fois je fais mumuse avec nos grands classiques. Je remercie Manet et son Chemin de Fer (1872) pour m'avoir offert ce moment de franche gaudriole!




Manet : Harry Potter m'a tuer.




mardi 12 mars 2013

Some strange colored people

Retomber sur de vieux crayonnés qu'on croyait abandonnés, sortir les feutres noirs, pointes fines, pointes brush, le critérium, la gomme, la couleur, beaucoup de couleurs, de la couleur. Adorer quand ça pulse, quand y'a des arabesques et des spirales.
En vrac: des jumeaux/amants en osmose, des grotesques violets, des jambes croisées; WonderWoman en mise au green, cambrure, éclairs et spirales.







En fait je pense que je pourrais remplir une pièce de détailleries arabesquées et autre spirales tourlifiquotées. Ouais je crois bien. 


vendredi 8 mars 2013

Silver scie l'beurre (juré, j'avais cherché mieux mais bon)

Bon, j'en suis des blogs, et des fameux, des cotés, de la qualité. Je vais donc passer sur la Pléiade des Laurel-Boulet-Cha-Maliki-Actuenpatates-Jérômeuh et l'toutim, ils y auront droit, c'est sûr, mais autant favoriser les nouveaux, enfin, ceux qui font leur bonhomme de chemin à l'ombre - rafraîchissante - des géants du genre.
Alors moi aujourd'hui, j'voudrais parler de Silver. (comme tu es curieux, tu vas filer là: http://silverblogbd.blogspot.fr , voilà, tu es gentil)
Ouais Silver, j'avoue je connaissais pas y'a un an, en même temps, y'a un an je refusais de manger des olives, j'ai essayé, et c'est bon, en fait. Ben Silver, c'est pareil. Sauf que c'est un peu différent. Silver j'aimais pas avant, parce que je connaissais pas, les olives j'avais déjà essayé, ça me plaisait pas, mais après c'était mieux. Silver, c'est bien, c'est même excellent, mais je connaissais pas avant. Comme les olives, mais différent.




Maintenant que vous êtes perdus, je continue, et j'abandonne les olives (même si j'aime bien maintenant). Silver, c'est un peu une mine d'imagination, avec un max de coups de pioche dans toutes les directions: des strips inventifs, un humour décapant, des illus' de toute beauté (mention d'ailleurs spéciale pour son travail sur les courbes, arabesques, spirales, que je trouve sublime), des fonds entre photoshop et aquarelle à tomber. Bref, un imaginaire de guedin.
Mais surtout, c'est l'engagement qui m'a fait suivre c'te mec. Vous connaissez Le projet 17 Mai? Et ben, si non, il serait temps de se réveiller les mecs! Avec Pochep, Silver a créé cette galerie participative pour dénoncer l'homophobie ambiante, et c'est une réussite, une réussite à multiples tiroirs, à vrais bijoux. Et ouais, suivre Silver sur internet, c'est ne pas pouvoir s'empêcher de suivre tous les liens qu'il met en valeur, d'aller sur Twitter consulter ses comptes-rendus de débat à l'Assemblée etc. La cause gay, mais pas seulement, j'allais dire un "Stephane Hessel" aux tee-shirts fluo et aux blagues douteuses, mais je pense aller trop loin.
Bref, vous l'aurez compris, je suis un peu dithyrambique, mais ça en vaut le coup! Alors, foncez voir son travail, et pensez à soutenir le projet qu'il mène avec Nine (par là: http://mademoiselle-nine.blogspot.fr), Chroniques du canapé, de même, de la belle bombe en préparation.

Et comme je pense que la célébrité n'est réelle que quand on commence à être inondé de fan-art (ahah), en voilà un, enfin deux:

Un premier, fait main.


Et le même, mais colorisé au pad (ehbéouais, en vacances, on oublie sa tablette, c'est évident), donc le résultat est ce qu'il est, mais comme je m'y suis obstiné, je le poste quand même !


Ah ben si tiens, histoire de contrebalancer tout ça, j'ai un regret: Silver n'a pas une coupe de toucan, et porte des lunettes. Ô Tristesse, ignoble mensonge, tout comme le nez de Cha.

Mais quel rapport avec les olives ????